AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Extrait (01) - Michael & Lisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mar 18 Avr - 12:47

Description
Au gré de l’évolution des rapports entre les personnages principaux, La revanche du Temple contient pas moins de quatre scènes d’amour, aussi tenais-je à vous présenter la première d’entre elles impliquant ici Michael et Lisa ; ce n’est pas forcément la meilleure de la série, en somme, mais j’espère qu’elle vous plaira.

Si vous le désirez, vous pouvez poster un petit commentaire à la suite de ce fil de discussion.

Bonne lecture ! Wink





Assis en tailleur, Michael et Lisa avaient pris place au centre de la baignoire, se faisant face l’un l’autre, depuis déjà cinq minutes. Sans autre bruit pour troubler la quiétude des lieux que leurs soupirs et les clapotis de l’eau dès lors que l’un d’eux bougeait, les deux amants s’embrassaient, échangeaient de brefs coups d’œil complices à intervalle régulier et recommençaient. Légèrement penchée en avant, les bras enroulés autour du cou de son partenaire, la jeune femme avait dénoué ses longs cheveux dont certaines mèches, mouillées et plus foncées, adhéraient par intermittence à sa poitrine ou reposaient sur ses larges épaules. Bientôt, le jeune homme se dégagea, fixant Lisa tout en esquissant un large sourire, puis, basculant et remontant les genoux, fit passer ses jambes de chaque côté des hanches de la jeune femme, l’invitant du regard à faire de même afin que les deux partenaires puissent être au plus près l’un de l’autre.
Lisa s’approcha davantage puis l’embrassa à nouveau.
- Qu’est-ce que tu as en tête, Sven ? lui murmura-t-elle.
Le jeune homme fronça les sourcils, surpris.
- Sven ? s’étonna ce dernier.
A vrai dire, personne ne l’avait plus appelé ainsi depuis de nombreuses années, à tel point qu’il lui était difficile de s’en souvenir avec précision. Sans doute la belle Lisa avait-elle une excellente mémoire, mais son partenaire ignorait, pour le moment, du moins, si cette dernière l’avait appelé ainsi pour plaisanter ou dans le but, au contraire, d’en faire une habitude.
Toujours est-il que Lisa desserrait lentement son étreinte.
- Ca te gêne, peut-être ? demanda-t-elle.
Posant ses mains sur chacun des genoux de son amant, la jeune femme le fixait de ses yeux bleus comme si elle espérait une réponse rapide. Malgré les doutes de cette dernière, son partenaire n’était nullement gêné, bien au contraire.
Cela faisait si longtemps qu’il n’avait entendu ce prénom.
- Non, répondit-il enfin. Ne t’inquiète pas.
Lisa sourit à Sven, définitivement rassurée.
- C’est bien [et d’ajouter], mais tu ne m’as pas répondu.
Le père de Sven avait toujours mené ses affaires comme un joueur d’échecs mène sa partie, c’est-à-dire en réfléchissant avec trois coups d’avance sur son adversaire, aussi avait-il décidé de donner deux prénoms à l’enfant qui, dès sa naissance, était appelé à lui succéder. Le premier prénom était celui d’un Danois, le roi Sven Ier Tveskäss, qui, en 1013, s’empara de l’Angleterre avant, l’an suivant, de trépasser, léguant à son fils, Knud Ier le Grand, des territoires regroupant le Danemark, l’Angleterre et une partie de la Scandinavie, empire qu’il dirigea avec une grande intelligence puisque, respectueux des lois anglo-saxonnes, il favorisa ainsi la fusion des Danois et des autochtones anglo-saxons, apportant ainsi à ces derniers le substrat biologique qui leur manquait pour dominer le monde, ce qu’ils firent jusqu’à la Première Guerre mondiale. C’était l’un des nombreux présents offerts aux hommes par le sang viking.
Le jeune homme connaissait ce récit par cœur.
- L’action prime sur les discours, fit alors ce dernier.
Son second prénom, usuel, celui-là, était Michael, choisi par le père de famille parce qu’il sonnait plus anglo-saxon tout en évoquant, par son radical sémite, le judéo-christianisme, idéal pour faire des affaires. Bien sûr, dans l’intimité, les parents de l’enfant l’appelaient Sven, trop fiers qu’ils étaient de leurs racines européennes et païennes pour qu’il en aille autrement. Nous vivons tous en Amérique, disait la chanson, mais dès lors que c’était dans le but de faire rendre gorge au Temple, il n’était pas honteux d’en épouser temporairement les voies et méthodes. Ainsi raisonnaient, en leur temps, les parents du jeune homme.
Lisa le remercia enfin, à sa manière, l’invitant à agir.
- Alors… place aux actes ! s’exclama-t-elle en riant.
Les deux amants s’embrassèrent à nouveau, les mains de la jeune femme caressant le visage de Michael, tandis que ce dernier posait les siennes sous la poitrine de sa partenaire, remontant lentement, enserrant ses seins tout en exerçant, par ses pouces, une pression croissante sur leur extrémité dressée. En vérité, il était difficile à Lisa de rester concentrée sur le baiser qu’ils échangeaient alors, en même temps qu’elle sentait les tendres étreintes du jeune homme qui, se fiant à son instinct, avait su où et comment la toucher pour lui procurer quelque sensation agréable. Michael, de son point de vue, prenait un certain plaisir à examiner de la sorte cette superbe poitrine à propos de laquelle il entretenait de nombreux fantasmes depuis si longtemps, cependant qu’il aurait préféré, pour les mêmes raisons, que Lisa arrête de l’embrasser. Aussi, sans mot dire, le couple reprit-il bientôt son souffle.
Tous deux restèrent un court moment immobiles.
A cet instant précis, Michael aurait pu la dévorer crue, mordant dans ses chairs rosées pour sublimer de cette manière la passion qu’il éprouvait pour ce corps parfait et le désir que la jeune femme faisait naître en lui, presque malgré elle, nue ou chaudement vêtue, présente ou absente, en fait ou en pensées. Rarement une femme avait eu autant d’emprise sur le jeune homme, ce qui n’était pas pour lui déplaire car cette nuit avait prouvé combien, sur bien des plans, ils étaient pour ainsi dire au diapason. En matière de préliminaires, par exemple, où leurs aspirations personnelles se répondaient les unes les autres comme si chacun de ces corps avait été conçu dans le but exclusif de s’unir charnellement l’un avec l’autre.
Leur entente était en tout point parfaite.
Et si, comme il aimait à le penser, chaque attention un peu appuyée, chaque préliminaire dont l’un gratifiait l’autre, sans attendre quoi que ce soit en retour, formait l’un des doux mots d’une phrase dont l’extase figurait le point d’exclamation, Michael s’enorgueillissait d’en avoir co-écrit quatre depuis que minuit avait sonné. Lisa, quant à elle, n’en demandait pas tant, mais ne se serait plainte pour rien au monde. Profitant d’un court répit offert par son amant, elle se pencha en avant pour se relever et asseoir ses fesses entre ses jambes récemment épilées, position qui lui donnait une tête de plus que Michael et plaçait sa poitrine à hauteur du visage de ce dernier.
Les yeux clos, basculant sa tête en arrière tandis que son partenaire inclinait la sienne en avant, Lisa savourait pleinement l’instant, se délectant du plus infime coup de langue que donnait le jeune homme, parcourant ses seins avec soin jusqu’à ce que ses papilles en gardent le goût frais et sucré et que son nez en imprime l’odeur au point qu’il puisse se la remémorer plus tard, à volonté, quand ce joli corps lui manquerait. Michael appréciait particulièrement sentir le téton, pincé entre ses lèvres, durcir lentement tandis que sa langue le titillait, et, à en juger par les soupirs de son amie, il ne s’y prenait pas si mal. Aussi, le jeune homme exerçait-il parfois une succion sur l’extrémité d’un sein puis de l’autre, afin d’accentuer la sensation de plaisir, ouvrant grand la bouche comme s’il voulait les avaler l’un à la suite de l’autre. A vrai dire, cette poitrine voluptueuse et tendre à la fois était pour lui une source inépuisable d’inspiration dont il n’imaginait pas se lasser un jour.
Puis la jeune femme se redressa, désormais appuyée sur les genoux, cependant que son bassin et ses cuisses ruisselantes émergeaient soudainement de l’eau et qu’un nuage de mousse descendait le long de son abdomen, découvrant un nombril en forme de fente ainsi que Michael les affectionnait depuis toujours, sans doute à cause de leur physionomie à la fois si esthétique et pour le moins évocatrice. Echangeant de brefs coups d’œil complices, les deux amants semblaient attendre que l’un ou l’autre prenne quelque initiative plus audacieuse. A ce jeu-là, la belle Lisa n’avait rien à envier à son partenaire, aussi fit-elle mine de le repousser, posant fermement ses mains sur chacune des épaules de ce dernier, comme pour l’obliger à incliner le reste de son corps vers l’arrière. Dépliant ses jambes à son tour, Michael s’exécuta, sans un mot, et, prenant appui sur ses coudes tandis que sa tête reposait à l’extrémité de la baignoire, il laissa son amie glisser dans sa direction, multipliant les éclaboussures, le regard perçant comme un glaive, avancer encore avec quelque lenteur calculée, puis, tandis qu’il sentait la poitrine de Lisa effleurer son torse dépourvu de la moindre toison, s’abandonna au baiser mortel de la jeune femme.
Les mains de son amante plongeaient dans une quinzaine de centimètres d’eau et, fermant les yeux, Michael entendait l’eau s’écouler depuis le dos de celle-ci, emprunter le tracé de sa colonne vertébrale, descendre au creux de ses reins puis remplir les deux petites cavités sacrées qui ornaient le bas de son échine avant de rouler sur la portion, tantôt d’une fesse, tantôt d’une cuisse, et mourir en nombreux clapotis dont certains étaient presque imperceptibles. Quand il fixa à nouveau sa partenaire qui enfonçait de plus belle une langue agile dans sa bouche, le jeune homme s’aperçut que la belle Lisa gardait les yeux grands ouverts, comme pour s’abreuver du plaisir qu’elle lui donnait. C’est alors que celle-ci s’interrompit brusquement, humecta ses lèvres puis fondit littéralement sur son amant, saisissant l’épiderme du torse de celui-ci entre ses dents fines et coupantes, descendit lentement, remplissant au passage son nombril de salive, dévalant plus bas encore, arrachant un cri au jeune homme, puis un long, lent et langoureux soupir.
La morsure empourpra son visage et fit révulser ses yeux.
De façon assez coquasse, la croupe de la jeune femme semblait poindre, rebondie, alors même que ses cheveux châtain clair trempaient dans l’eau par mèches entières, formant à la surface, entre deux nuages de mousse, ce qui ressemblait aux extrémités filandreuses d’une méduse. Rouvrant les yeux tandis que sa partenaire s’activait de plus belle, Michael s’aperçut que le dos de Lisa était à peine moins hâlé que le reste de sa peau. Posant instinctivement ses mains sur le sommet du crâne de la jeune femme, caressant sa chevelure, il frôla sa nuque de ses doigts délicats, la faisant sursauter, une fraction de seconde, sans que le rythme imprimé par la délicieuse étreinte n’en pâtisse.
Michael était aux anges, ici et ailleurs à la fois.
Lorsque la jeune femme desserra enfin ses mâchoires, son partenaire fut immédiatement écartelé entre la frustration et un sentiment paradoxal de soulagement, et, cependant qu’elle le fixait de nouveau, Michael ne put s’empêcher de la désirer davantage, essayant tant bien que mal de tempérer ses propres ardeurs, ce qui, dans ce cas précis, s’avérait intenable. Mais la jeune femme n’en avait pas fini avec lui, l’invitant du regard à approcher dans sa direction tout en reculant légèrement. C’est alors que Michael la saisit par le bras, esquissant un large sourire, la poussa jusqu’à ce qu’elle plie sous son propre poids, culbutant presque, cependant que ses fesses frappaient l’eau dans un grand éclat de rire partagé. Avançant sur les genoux, le jeune homme laissa un court laps de temps à sa partenaire pour s’installer confortablement, adossée à cette extrémité de la baignoire, écartant ostensiblement les cuisses, s’allongea sur elle, une main sur sa nuque et l’autre s’affairant à faire en sorte que leurs deux corps soient alignés au mieux.
Puis le jeune homme la couvrit, sans ménagement.
Dans l’action, ce dernier avait sans doute fait une fausse manœuvre car le niveau de l’eau baissait désormais, aussi le bassin de Lisa se trouvait-il à nouveau émergé. La position était presque inconfortable. Pour gagner en stabilité, cependant, Michael avait passé ses bras sous les genoux de sa partenaire, relevant ses jambes qu’elle avait désormais enroulées autour du cou de son amant ragaillardi et audacieux comme jamais. Les mains du jeune homme appuyaient sur la paroi de la baignoire, poings ouverts, tandis que Lisa avait ses avants-bras dépliés en partie sur les rebords de cette dernière. Les deux amants profitèrent de concert de ces longues et précieuses minutes, échangeant, tour à tour, baisers passionnés et soupirs saccadés, regards langoureux et mots tendres ou de circonstance.
L’enlacement dura ainsi jusqu’au point d’orgue.
Leurs deux corps incandescents restèrent encore accolés plusieurs dizaines de secondes, jusqu’à ce que le jeune homme se retire et attrape un linge qui traînait non loin pour le donner à sa partenaire. Michael fut le premier à sortir de la baignoire, tendant rapidement une main amicale à Lisa, essoufflée, avant de l’embrasser à nouveau, par deux fois. La jeune femme, tout sourire, lui prit alors la main et tous deux quittèrent la pièce, lentement et dans le plus simple appareil.
Dans la chambre, le lit était sans dessus dessous.
- C’est moi qui ait fait ça ? interrogea le jeune homme.
Lisa rit de bon cœur, lui donnant un coup dans les côtes.
- Vantard ! s’exclama-t-elle soudain.

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.


Dernière édition par le Sam 10 Juin - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
sandy
Newbie
Newbie
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mer 3 Mai - 13:59

C'est très bien mené je trouve, et par moment, quand on pourrait croire que l'on va tomber dans le cliché, il y a toujours un petit détail pour raviver le tout Smile

Petite question: Comment as-tu choisi de nous faire découvrir ce passage en premier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.CrazyLP.com
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mer 3 Mai - 14:15

Tout d'abord, merci à toi de l'avoir lu et apprécié, cela me fait plaisir.
Je me suis en effet efforcer de ne pas tomber dans le cliché, ce qui n'est pas évident tant écrire une scène dite érotique relève du défi, étant donné que l'auteur y met forcément beaucoup de lui, de personnel, bien sûr. Ceci dit, il y a quatre scènes de ce type dans le roman, mais aucune d'entre elle n'a été écrite par complaisance ou pour retenir l'attention du lecteur ; disons que les relations amoureuses et sexuelles font partie intégrante de la vie en général et, ici, des personnages du roman, aussi ai-je naturellement décrit de tels morceaux de vie qui, je l'espère, plairont au lecteur de la trilogie, à l'instar des autres scènes et péripéties vécues par les protagonistes de l'intrigue.

Pour ce qui est du choix de l'extrait, j'avais envie de montrer qu'il y avait un peu de tout dans ce premier roman ; ainsi, les extraits et celui-là, ni plus, ni moins qu'un autre, ont été choisis parce qu'ils étaient tantôt mêlés d'action, d'humour, d'amour ou de suspense, par exemple. J'ai gardé comme priorité de dresser, en une dizaine d'extraits du roman - 26 pages au total sur le présent forum, une sorte de panorama du roman, un portrait fidèle afin que le lecteur puisse saisir ce quoi La revanche du Temple et la trilogie étaient faits.
Enfin, l'extrait en question figure le premier de ce type du roman.

J'espère y avoir réussi.

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Arkiloë
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 30
Localisation : Sur le toit du manoir de Klamp (évidement... où ailleurs sinon?) ^^
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 20 Mai - 7:16

franch'ment c'est bien écrit (mais comme ch'uis méga pudique j'va pas m'étendre sur le sujet Embarassed )
j'aime bien la manière que tu as décrire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-Klamp.forumactif.fr
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 20 Mai - 15:09

Mais si, enfin... n'hésite pas à développer. Wink
Non, plus sérieusement, je suis content que tu aimes mon style d'écriture, en tout cas. Smile

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Sylphid
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 138
Localisation : Entre Ombre et Lumière...
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mer 24 Mai - 5:02

style efficace, avec suffisament de descriptions pour qu'on se visualise bien la scene mais pas trop pour ne pas plomber la vitesse... J'essaie de faire pareil mais c'est dur.Là ,je dirais reussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mer 24 Mai - 17:00

Merci à toi pour cette lecture attentive et ces remarques judicieuses.
J'ai un style d'écriture naturellement visuel, mais je n'en surjoue pas, en effet, sans quoi, comme tu l'as dis, cela plomberait la fluidité du texte et son rythme propre. Wink

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Sylphid
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 138
Localisation : Entre Ombre et Lumière...
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 27 Mai - 2:39

mon probleme a moi c'est que quand j'écris j'ai toujours peur que les lecteurs ne se visualisent pas la scène comme moi et je suis toujours déçu quand je trouve dans mon propre texte une autre manière de voir la meme scène.
m'enfin là n'est pas le propos ,ici c'est bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 27 Mai - 6:00

De mon point de vue, je m'efforce simplement de décrire ladite scène telle que je la vois. Il est certain qu'une même scène peut être écrite de plusieurs manières mais si tu la décris comme tu aurais aimé la lire dans un autre ouvrage, le lecteur la visualisera de la même manière que toi, pour peu qu'il soit attentif. Wink
Mais cela n'est pas aisé, c'est vrai. Smile

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Sylphid
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 138
Localisation : Entre Ombre et Lumière...
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 27 Mai - 7:54

Le probleme si je la décrit comme je la voit, je la plombe de description.
C'est aussi pour cela que les batailles sont souvent "éthérées"car il est tres dur des les retranscrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Sam 27 Mai - 8:40

Les scènes de bataille, oui, c'est difficile à décrire. Il y en a quelques-unes dans le roman ; j'espère avoir réussi le pari de les rendre visuelles, crédibles et spectaculaires. Wink

Quelqu'un d'autre a lu le présent texte, au fait ?
Un nouveau commentaire ? Smile

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Lhinaë
Newbie
Newbie
avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Ven 16 Juin - 5:58

Ton texte est très bien écrit, la scène bien retranscrite et agréable à lire, bravo ^^

Bien que ta scène soit très visualisable, il est vrai que j'ai tout de même du m'y reprendre à deux fois pour bien voir le moment où il va entrer dans son intimité...

Il est effectivement dur d'écrire une scène érotique sans tomber dans le cliché, cependant, m'est avis qu'il est encore plus dur d'écrire une scène de bataille...

Ce petit appèrçu de ton roman me donne d'autant plus envi d'aller lire les autres extraits, bien que je n'en ai malheureusement pas le temps pour le moment, je le ferais dès que je pourrai...


Dernière édition par le Ven 16 Juin - 6:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Ven 16 Juin - 6:09

Bien sûr, prends ton temps, surtout, car rien ne presse. Wink
En tout cas, merci pour tes compliments ; je suis toujours flatté et heureux de constater que mes modestes écrits plaisent à ceux qui les lisent. Pour ce qui est des scènes de bataille, il doit y en avoir dans les extraits mis en ligne dans le présent salon, tu me diras ce que tu en penses, à l'occasion. Wink

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Ereneril
Newbie
Newbie


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Mer 6 Juin - 8:55

Salut,

Je m'en excuse d'avance. Je suis désolé mais pour une première apparition (en provenance de 5S suite à ton post là-bas), je vais me montrer un peu moins enthousiaste que les autres.

Le bon point, c'est que tu manies bien la verbe. Pas de problème, je n'ai pas relevé de coquille, de fautes de français, etc. Tu sais écrire et finalement c'est le principal.

Par contre sur le style, désolé mais ça ne colle pas. Je trouve que tu tombes trop dans la description exhausative et l'enchainement des contorsions des amants est beaucoup trop longue. Et que je te passe une jambe par dessus, et puis une autre, et puis ensuite c'est toi qui bouge place les tiennes... Sleep Sleep Sleep
Je comprend bien que tu ne veuilles pas te réduire à une ligne lapidaire du type "Il la b..... dans la baignoire." mais là tu tombes dans l'excès (j'en sais quelque chose, j'ai le même travers...)

Une scène érotique doit émoustiller le lecteur mais là, elle barbe. On attend avec impatience qu'ils passent enfin à l'acte et que ça se termine study

A mon avis, tu devrais alléger ce passage et élaguer toutes les descriptions trop mécaniques. Focalise plus sur les sentiments et sensations que sur les positions, ce sera à mon sens mieux pour le lecteur.

Autre point, mais qui est un détail : le mot "couvrit". Pas évident de décrire l'instant de la pénétration après 3 pages de préliminaires mais le "couvrit" ne colle pas du tout. Il dénote par rapport au registre global du passage.

J'espère que tu ne m'en voudras pas trop de cette critique...
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottar
Kate Watson
Kate Watson
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   Jeu 7 Juin - 6:48

Toute critique est légitime quand elle est aussi bien argumentée que la tienne, ce dont je te remercie. Cette scène, peut-être un peu longue, en effet, je l'ai écrite pour le plaisir, disons, de ne pas tomber dans le "Il la b...", pour reprendre ton expression, et le "Ils se donnèrent l'un à l'autre", par trop barbant et qui laisse sur sa faim. Wink
Pour le "couvrit", c'est voulu, je souhaitais justement que ça détonne un peu.
Si le coeur t'en dit, lis les autres extraits et laisse-moi un commentaire, favorable ou pas, je préfère de loin les critiques comme la tienne que le silence de l'indifférence.
Merci encore. Smile

_________________


Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedefreyja.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extrait (01) - Michael & Lisa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait (01) - Michael & Lisa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson est mort...
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Michael CORNER
» Michael Jackson
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité :: L'oeuvre-
Sauter vers: